Après une série de tests de ma part puis par d’autres joueurs (merci à eux!), mon nouveau jeu de rôle Happy Together passe en phase de relecture en vue d’une publication prochaine !
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, j’en parle en détail ici : http://www.maitrebois.com/h-a-p-p-y-t-o-g-e-t-h-e-r/

Une première version du jeu pourrait être disponible en format « poche » en impression à la demande, très certainement sur lulu.com en format 10.79 x 17.46 cm, couverture couleur et intérieur noir & blanc, sans illustrations. Plusieurs raisons pour ce choix :

Happy Together couverture prototype format poche
Prototype de la couverture du format poche

. Happy Together est un jeu que je voudrais le plus accessible possible. Dans cette optique, une version poche sans illustration couleur réduit les coûts au maximum pour permettre un tarif abordable. Pour ceux qui préfèrent un beau livre illustré, j’envisage de réaliser par la suite une version augmentée dans un plus grand format illustré en couleur avec des photographies.

Happy Together est un jeu que je voudrais facilement transportable. J’ai créé le jeu de façon à pouvoir y jouer partout, sans matériel nécessaire autre que des feuilles et des crayons. J’envisage même  d’ajouter une petite variante pour pouvoir jouer sans rien, pour pouvoir par exemple jouer en voiture ou en randonnée. Un format poche permet de laisser le jeu dans son sac et de pouvoir le sortir pendant une soirée, un voyage ou un séjour chez des amis, sans s’encombrer. Je prévois également une version PDF optimisée pour les smartphones et tablettes.

. Actuellement j’estime le jeu en lui-même terminé, mais il reste beaucoup de travail pour le publier dans un format plus travaillé : créer une belle maquette et des photographies pour illustrer le jeu. Sachant que j’ai un travail qui me prend beaucoup de temps et que je travaille sur d’autres projets, la seconde version risque de prendre un paquet de mois avant de voir le jour. En attendant, j’aimerais qu’il soit disponible car je pense qu’il peut déjà offrir de belles expériences. Et puis, qui sait? Peut-être que ce jeu ne nécessite pas plus pour le découvrir et y jouer dans de bonnes conditions!

Tout ceci est susceptible d’évoluer, mais je tenais à vous faire part de cette idée qui me tient à coeur.
Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous intéressé par une version poche ? Est-ce qu’une édition couleur illustré en plus grand format serait vraiment utile ?

 

 

 

6 thoughts on “Happy Together en version poche ?

  1. OH OUI!!! OH OUI!!!

    Je veux la version massive en bois de chêne, avec des dés en plomb (mais dorés à l’or fin, ça fait plus classe^^), des figurines en porcelaines précieuses… très fragiles si possible (comme ça si on les casse on sera obligés de les racheter)…

    Et j’oubliais… un paravent 8 volets (avec ressorts, amortisseurs, suspensions hydrauliques, sifflet, gourde & boussole intégrée… ben quoi? T’as dit « fonctionnel pour les randonnées aussi »^^)

    Bon, plus sérieusement, pour ma part les deux versions m’intéressent: la « poche » et la « grande illustrée ».

    Je pense que la version de poche aura beaucoup de succès (les gens apprécient de pouvoir emporter/manipuler facilement leur manuel). Mais comme je suis « aussi » collectionneur (mais Rom aime bien appeler des gens comme moi des « fétichistes »… tu sais ce qu’il te dit le fétichiste Rom?^^). Aussi je trouve intéressante l’idée d’avoir une version richement illustrée…

    C’est bête à dire, mais le livre reste un objet, au contact pas seulement visuel mais aussi tactile… et ce genre de petites choses comptent… c’est toujours agréable de feuilleter un livre joliment illustré… de respirer son odeur… de sentir la qualité du papier du bout des doigts… et caetera…

    Mais peut-être que mon avis n’est pas représentatif de la majorité. Aussi, serais-tu probablement plus inspiré de te contenter seulement de la version poche (pour commencer). Et attendre/voir en fonction des remarques/exigences de tes acheteurs…

    Je dis ça… je dis rien 😉

    PS: et pour répondre concrètement à ta question (« Est-ce qu’une édition couleur illustré en plus grand format serait vraiment utile? ») …la réponse est bien évidemment: NON! Cela ne serait PAS plus utile… mais ça ferait toujours plaisir de le posséder sous ce format-là.

    « Le fait esthétique est quelque chose d’aussi évident, d’aussi immédiat, d’aussi indéfinissable que l’amour, que la saveur d’un fruit, que l’eau. »
    (Jorge Luis Borges)

    1. Pour la version en chêne massif, il va falloir que je fasse un foulancement avec un paquet de palliers (inutiles) !

      C’est vrai que le livre est un objet et qu’on peut avoir beaucoup plus d’attachement s’il est esthétique, et je le comprends tout à fait. J’ai moi-même des livres chez moi que je n’ai jamais lu mais que j’ai acheté à un moment parce que je les trouvais beau. C’est un peu aussi l’effet de la belle pochette de l’album de zik!

      Ma réflexion c’est justement de me demander si au fond, le jeu en lui-même n’est pas le plus important, et que pendant les 6 mois ou 1 an que va me prendre la création d’une maquette et d’illustrations, je pourrais prendre ce temps pour créer un autre jeu. J’ai actuellement plusieurs jeux en création, dont certains sont bien avancés, et si je passe à chaque fois un temps fou pour satisfaire un certain fétichisme du livre, je perds l’occasion de me concentrer sur ce qui est vraiment chouette dans le jeu de rôle, non pas créer des bouquins, mais bien créer et faire jouer des jeux.

  2. Un grand OUI pour une édition de poche !
    D’une part car elle soulagera bon budget jdr
    Mais surtout parce que cela collerait selon moi parfaitement avec l’idée que je me fait de ton jeu : simple, pratique, rapide à sortir en toute occasion.
    La version poche trouvera sa place dans ma sacoche dédiée aux jdr sans préparation que j’adore emmener avec moi

  3. Je trouve que c’est une excellente idée. Evidemment, c’est plus pratique et ça rend HT plus facile à utiliser dans les circonstances propices, mais c’est une décision qui a des ramifications plus large. Ça change le jeu de rôle lui-même. En faisant appel à des formats « poche », ça suppose une autre utilisation du médium, plus mobile, peut-être moins ritualisée aussi. En renonçant aux illustrations, on exige encore plus de l’imagination des joueurs et du lecteur-MJ, tout en leur donnant une plus grande liberté.
    Je ne sais pas exactement ce que ça change, mais il me semble que c’est vraiment une évolution profonde. Je suis heureux que tu tentes l’expérience et je suis impatient d’en voir les résultats !

    1. J’ai vraiment le sentiment que ça pourrait libérer le jeu de rôle de certains carcans. Ensuite, difficile de dire quelles peuvent être les influences d’une telle décision, mais j’espère que ça encouragera d’autres auteurs à envisager qu’un jeu de rôle puisse être autre chose qu’un énorme pavé illustré. Ça ne veut évidemment pas dire qu’il faut arrêter d’en faire, mais simplement que ce ne soit plus une norme pour faire un « bon » jeu de rôle.
      Merci Fabien en tout cas pour ton soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *